Loading...

@

  • jobs
  • 1 month ago

jobs description

Aperçu

En tant que militaire, les officiers(ères) du génie des systèmes de combat maritime entretiennent les systèmes de combat à bord de navires ou de sous-marins. Ils doivent également diriger et voir au bien-être de grandes équipes formées de techniciens professionnels hautement qualifiés, chargés d’effectuer l’analyse des systèmes, le diagnostic des pannes et l’entretien de l’équipement pour en assurer le rendement maximal.

Le rôle principal des officiers(ères) du génie des systèmes de combat maritime est de faire preuve de leadership, de donner des conseils et d’offrir une expertise technique pour assurer l’entretien et le bon fonctionnement des systèmes de combat naval suivants :
• Systèmes de guerre sous-marine et de surface, ainsi que leurs munitions
• Systèmes de détection sous-marins et de surface
• Systèmes de navigation
• Systèmes de communication
• Systèmes de commandement et de contrôle
• Systèmes de traitement des données
• Systèmes de guerre... électronique

Environnement de travail

Les officiers(ères) du génie des systèmes de combat maritime travaillent à bord de navires ou de sous-marins de la flotte de la Marine royale canadienne et dans des établissements à terre.

Ils peuvent exercer les fonctions de chef de service de génie des systèmes de combat maritime. Ils doivent composer avec les défis propres à la vie en mer tout en dirigeant un grand nombre de personnes. À terre, ils peuvent être employés partout au Canada, notamment à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à Victoria, en Colombie-Britannique, dans la région de la capitale nationale ainsi qu’à l’étranger. La gamme d’emplois est vaste et présente des défis liés à la compréhension des technologies actuelles et futures. En outre, les officiers(ères) du génie des systèmes de combat naval peuvent occuper des postes d’état-major, d’instructeur et administratifs qui nécessitent des compétences techniques.

Si vous choisissez de faire carrière dans la Force régulière, vous serez affecté à votre première base dès que vous aurez terminé l’instruction requise. Bien qu’il y ait une certaine latitude concernant les affectations (réinstallations), il n’est pas toujours possible de satisfaire toutes les demandes et, par conséquent, vous devez vous attendre à déménager à un moment ou à un autre pendant de votre carrière. Toutefois, si vous décidez de vous enrôlez dans la Force de réserve, vous le ferez via une unité spécifique de la Force de réserve. Outre l’instruction, votre lieu de travail à temps partiel sera l’unité de la Force de réserve que vous aurez choisie et ne serez pas dans l’obligation de déménager pour une affectation à une autre base. En tant que membre de la Force de réserve, vous travaillez généralement un soir par semaine et certaines fins de semaine, avec la possibilité d'un emploi à temps plein.

Programmes d’enrôlement
• Options d’enrôlement direct
• Options d’études subventionnées

Si vous détenez déjà un diplôme universitaire, les FAC détermineront si votre programme d’études remplit les critères du poste et vous pourriez être envoyé directement à une formation en cours d’emploi après avoir obtenu votre qualification militaire de base. Cette qualification et la qualification d’officier(ère) sont requises avant toute affectation.

Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOR)

En raison de l’obligation pour les officiers(ères) des FAC d’avoir un diplôme universitaire, les FAC subventionnent leurs études de premier cycle au Collège militaire royal. Les personnes admises ont droit à un salaire, à un régime de soins médicaux et dentaires, de même qu’à des vacances payées; ils doivent en retour servir dans les FAC pendant une période déterminée. En règle générale, les personnes admises sont nommées élèves-officiers en intégrant le programme du Collège militaire du Canada, où elles étudient des matières pertinentes à leur carrière militaire et universitaire. Dans de rares circonstances, selon les besoins des FAC, les élèves-officiers peuvent être autorisés à fréquenter une autre université canadienne. La décision sera prise au cas par cas. Si une carrière dans les FAC vous intéresse, y compris des études subventionnées, vous devez faire une demande d’admission au collège militaire du Canada, mais nous vous recommandons de postuler également dans d’autres universités canadiennes, au cas où vous ne seriez pas admis au PFOR.

Renseignez-vous ici sur les programmes d’études subventionnées.

Instruction

Après votre enrôlement, vous commencerez la qualification militaire de base des officiers de 12 semaines à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Les sujets abordés comprennent les connaissances militaires générales, les principes du leadership, les règlements et coutumes des Forces armées canadiennes (FAC), le maniement des armes de base et les premiers soins. Vous aurez la possibilité de mettre en application les compétences militaires nouvellement acquises dans le cadre d’exercices d’entraînement portant sur la protection de la force, l’instruction appliquée, la navigation et le leadership. Vous participerez également à un programme rigoureux de sports et de conditionnement physique. Le cours de QMBO est offert en anglais ou en français et sa réussite constitue un préalable à la poursuite de l’instruction.

À la suite de la formation de base des officiers, une formation en seconde langue officielle peut vous être offerte. La formation peut durer de deux à neuf mois selon vos compétences en langue seconde.

Vous suivrez ensuite plusieurs cours donnés à l’École du génie naval des Forces canadiennes à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Le premier cours, soit le cours de familiarisation au génie naval, dure 11 semaines et porte sur les systèmes, l’équipement et le personnel propres aux deux sections de génie de la flotte. Pendant ce cours, vous passerez 7 semaines à bord d’un gros navire de guerre.

Le cours suivant, d’une durée de 28 semaines, porte sur les applications du génie des systèmes de combat naval et examine de façon détaillée la théorie, l’application, le fonctionnement, l’entretien, le personnel et la gestion portant sur le génie des systèmes de combat naval. Une fois que vous aurez terminé ce cours, vous vous joindrez aux navires de la flotte pendant un an pour renforcer vos compétences et vos connaissances du génie des systèmes de combat naval.

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, y compris les sujets suivants :
• Gestion de logiciels
• Systèmes d’armes guidées et munitions
• Analyse des systèmes radars
• Guerre électronique
• Télécommunications numériques et par satellite

À mesure qu’ils progresseront dans leur carrière, les officiers(ères) du génie des systèmes de combat maritime qui manifesteront les capacités et le potentiel nécessaires pourront suivre de l’instruction avancée. Les cours suivants sont inclus :
• Génie des systèmes de combat
• Génie des systèmes d’armes
• Acoustique sous-marine
• Architecture navale

Vous suivrez le Programme d’instruction de la Marine royale canadienne – officiers(ères), d’une durée de neuf semaines, qui est donné au Centre d’entraînement des officiers(ères) de marine à Victoria, en Colombie-Britannique. Ce cours d’introduction à l’environnement naval comprend un séjour de quatre semaines à bord d’un petit navire de guerre pour que vous puissiez faire l’expérience de la vie en mer.

Emplois civils équivalents
• Pas d'emploi directement lié
Stoneham-et-Tewkesbury QC

salary-criteria

Apply - Officier / Officière du génie des systèmes de combat maritime Stoneham-et-Tewkesbury