Loading...

@

  • CONSULTANT INTERNATIONAL POUR LA REVUE PROGRAMMATIQUE GENRE POUR... N'Djamena
  • UNICEF in N'Djamena, , Chad
  • jobs
  • 4 weeks ago

jobs description

I. Contexte et Justification

L’égalité des sexes constitue une priorité de l’UNICEF pour l’atteinte des résultats clefs sur les enfants Dans cette dynamique, l'UNICEF a récemment développé et adopté un nouveau Plan d'action (GAP) 2022-2025 pour guider l’organisation dans la promotion de l'égalité des sexes dans tous les programmes aux niveaux mondial, régional et national. Ce nouveau plan d’action développe les résultats programmatiques en matière de genre du Plan stratégique de l'UNICEF (2022-2025) et prévoit l’approche de l'UNICEF pour mieux intégrer et renforcer l'égalité des genres dans ses systèmes institutionnels et ses stratégies pour atteindre les résultats pour les enfants.

Le Plan d'action comporte trois piliers essentiels : le leadership et le bien-être des adolescentes, l’égalité des sexes tout au long de la vie; et les priorités organisationnelles transversales. Il prévoit que l'UNICEF ne se contente pas de réagir aux manifestations de l'inégalité, mais s'emploie... activement à supprimer les obstacles structurels sous-jacents - tels que les normes sociales néfastes et les systèmes de pouvoir sexospécifiques - qui perpétuent les inégalités. Le nouveau plan d’action genre (GAP 3.0) est en vigueur depuis 2022 et est basé sur le plan stratégique 2022- 2025 ainsi que sur la politique genre 2021-2030.

La promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles sont ainsi au cœur du mandat de l’UNICEF et l’accent est particulièrement mis sur l’équité. Pour obtenir les résultats escomptés pour les enfants et assurer l’effectivité de leurs droits, il est indispensable de travailler sur les inégalités de sexes. L’analyse des données disponibles montre que le sexe, la pauvreté et la situation géographique sont des facteurs déterminants dans les disparités en matière de bien-être et de droits des enfants en général.

Le Tchad depuis de nombreuses années fournit des efforts pour la promotion effective du Genre. A cet effet, le pays dispose d’un arsenal juridique favorable à l’égalité entre les sexes mais qui peine à trouver son efficacité. La Constitution de 1996 révisée en 2018, reconnait la primauté du droit international et que les ‘’ les tchadiens des deux sexes ont les mêmes droits et les mêmes devoir (Art13) et ‘’ assure a tous l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion, d’option politique ou de position sociale’’( art 14). Le Tchad a ratifié les principales conventions internationales et régionales relatives aux droits des femmes dont la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDEF). Cependant, il y a un défaut de mise en œuvre de la législation nationale et les engagements internationaux.

Le Tchad continue d'être affligé par des crises humanitaires prolongées dues à l'insécurité croissante dans le pays et dans les pays voisins (Soudan, République centrafricaine, Cameroun), ainsi que par des défis socioéconomiques, sanitaires et du changement climatique dans un contexte de transition politique. Les effets combinés des conflits, des urgences sanitaires et du changement climatique, notamment les inondations, ont affecté environ 6,9 millions de personnes, dont 423 000 estimées avoir besoins des services urgents d'atténuation des risques et de réponse contre la violence basée sur le genre (VBG) en 2023 HNO 2023, Tchad. Au Tchad, 60,6 % des filles se marient avant l'âge de 18 ans, 34 % des femmes et des filles ont été soumises à la pratique des mutilations génitales féminines (MGF) ou de l'excision MICS6-TCHAD, 2019.

Des normes sociales négatives et persistantes demeurent le fondement de l'inégalité et de la violence à l'égard des femmes et des filles. En outre, le taux élevé d'analphabétisme chez les femmes (86%) constitue un obstacle à l'émancipation économique et facilite le mariage des enfants. Les principaux facteurs de risque de VBG au Tchad sont l'insécurité alimentaire, les mouvements de population, les pratiques traditionnels jugées néfastes et les mécanismes d'adaptation négatifs HNO 2023, Tchad.

En prélude à la mise en œuvre effective du nouveau document de programme pays (CPD), le bureau de l’UNICEF La revue programmatique genre se fera sur la base du GPR Toolkit.pdf et du GAP 3.0 qui est lui-même aligné sur le Plan stratégique 2022-2025 et la Politique Genre 2021-2030.

Conformément à cet outil, le processus de revue programmatique genre comprend quatre étapes principales.
• La première étape consiste à analyser les résultats sexospécifiques du GAP dans le contexte national, afin d’identifier un sous-ensemble qui peut potentiellement être traité dans le programme de pays, pour une analyse plus approfondie.
• Ensuite, les pays identifient les obstacles et les goulets d’étranglement sexospécifiques à l’origine des résultats sexospécifiques sélectionnés, et proposent des solutions programmatiques pour éliminer ces obstacles, y compris à la lumière des opportunités et des facteurs facilitateurs dans le contexte national.
• Enfin, les lignes directrices aident les bureaux pays à articuler les résultats et à préciser les indicateurs pour suivre les progrès, ainsi que les normes de responsabilisation pour appuyer l’atteinte de ces résultats.
• Les conclusions de la GPR sont documentées d’une manière qui facilite l’intégration des principaux accords et conclusions dans les documents des programmes de pays de l’UNICEF.
• Objectifs de la consultance

Les objectifs spécifiques de la mission sont les suivants :
• Identifier les résultats sexospécifiques les plus pertinents pour le contexte du programme triple nexus et prendre en compte les trois priorités transversales de l’organisation : lutter contre les violences basées sur le genre dans tous les contextes( développement ,urgences), prise en compte de l’égalité de genre dans les programmes pour obtenir des résultats porteurs de transformations notamment pour lutter contre les normes de genre, environnement de travail tenant compte des questions de genre et de la redevabilité institutionnelle.
• Formuler des recommandations et des stratégies visant à permettre l’amélioration par le bureau pays des réalisations et résultats en termes de genre, les ressources nécessaires pour atteindre les résultats escomptés en incluant les besoins de recrutement, de renforcement de capacités en internes entre autres.
• Méthodologie proposée

L’Unicef a Développé Un Outil Standard Pour La Conduite De La Revue Programmatique Genre Qui Recommande Quatre Étapes
• Analyse et priorisation
• Identification des résultats des inégalités de genre
• Développement d’une réponse programmatique et institutionnelle pour répondre aux défis et recommandations
• Documents de base pour la conduite de la mission :
• Politique nationale genre s’il existe et/ou autres instruments nationaux lie à la problématique genre qui concerne les enfants.
• La mise a jour de revue programmatique de 2022
• Rapports Annuels y compris le rapport sur les SMQs liés au genre
• Résultats Sitan 2023 (si disponibles)
• Politique et Plan d’action Genre 2022-2025
• Le nouveau toolkit élaboré par l’UNICEF pour la conduite d’une revue programmatique Genre - Plans de travail annuel
• Les cadres de suivi de programme
• Guides et outils comme le nouveau staffing guidance de l’UNICEF
• Toute recherche sur le genre et les programmes destinées aux adolescentes disponibles
• Rapport sur le Gender Dasboard – à générer par la Spécialiste Genre

IV. Livrables et payement

Activités

Livrables

Délais

% Paiement

Tenir de séances de discussion avec la Task force genre pour identifier les priorités genre du Pays

La liste des priorités Genre du pays est disponible et approuvée par la Task Force Genre

5

30%

Tenir des séances de discussions en présentielles ou en lignes avec Task force Genre et avec certains partenaires pour la validation de l’analyse, des priorités genre et approches proposées dans la stratégie Genre

Des recommandations techniques et stratégiques et des points d’action sont identifiés, proposés pour le plan d’action

5

30%

Elaborer le rapport de la revue programmatique Genre tenant compte des observations reçues Lors du processus de revue interne et d’assurance qualité

Rapport GPR final et présentation incluant le contexte, la méthodologie, une analyse approfondie, les résultats, les points d’action qui en ressortent, de même que les priorités et les stratégies proposées avec un accent sur les approches et résultats transformateurs en matière de genre.

25

40%

V. Formation académique/Expérience/Compétences
• Master en sciences sociales ou tout autre domaine connexe pertinent pour la mission
• Au moins 5 d’expérience professionnelles en matière de genre, de recherche, de planification stratégique et de conception de programmes avec des capacités à appuyer les pays, en particulier sur les évaluations ou les revues de genre
• Solides compétences analytiques dans la conception et l’évaluation des programmes de genre, idéalement au niveau national
• Une expérience antérieure dans la rédaction d’une GPR de l’UNICEF serait considérée comme un atout.
• Connaissance approfondie de la stratégie, de la politique et des normes des programmes de l’UNICEF, en particulier en matière d’égalité des sexes.
• Parfaite maitrise du Français et bonne qualité rédactionnelle

VI. Conditions du travail

Le /la consultant travaillera en étroite collaboration avec la spécialiste genre et développement avec l’appui de la Task Force genre, et pour les orientations stratégiques, avec la Spécialiste Planification, Suivi et Evaluation du Spécialiste en politique sociale et du spécialiste PSEA

Le/la consultant/e travaillera à distance et fera deux missions opérationnelles au Tchad. Ces missions sont à définir par le/la consultante/e. En outre il/elle devra disposer des outils de travail nécessaires a la bonne marche de la mission.

VII. Supervision

Le/la consultante sera sous la supervision directe de la Spécialiste Genre et développement

VIII. Soumission des offres techniques et financières

Les candidats seront invités à soumettre en ligne lors de leur application :
• Une offre technique qui décrit d'une manière claire, précise et concise leur compréhension de la consultation et de la méthodologie proposée
• Un CV récent ;
• Une lettre de motivation ;
• Une offre financière (dollars US) qui doit être une offre de rémunération tout compris (honoraires, frais connexes, etc.), selon le canevas Financial Proposal (1).xlsx

Pour plus de details, veuillez consulter les TDRs Consultant International pour la revue programmatique Genre

Les critères de sélection des candidats seront basés sur les qualifications, les compétences, l'expertise et l'expérience dans le domaine requis, et la qualité de l’offre technique (75 points) et financière (25 points). Chaque dossier sera évalué d’abord sur ses mérites techniques, puis sur son cout.

Le maximum de points étant attribué à l’offre financière la plus basse des offres techniques qualifiées, les autres offres recevant une note inversement proportionnelle à l’offre financière la plus basse. L’offre la mieux-disante combinant les 2 notes sera retenue.

Les critères d’évaluation technique sont précisés comme suit :

Offre technique

Max note

Comprehension des TDRs

15

Approche méthodologique et approches proposées pour atteindre les résultats escomptés, en soulignant la pertinence et la cohérence du calendrier et du plan d'organisation du travail proposés

15

Master en Sciences en sciences sociales ou tout autre domaine connexe pertinent pour la mission.

10

Au moins 10 ans de solides compétences techniques en matière de genre, de recherche, de planification stratégique et de conception de programmes avec des capacités à appuyer les pays, en particulier sur les évaluations ou les revues de genre.

35

TOTAL

75

Réserves

L’UNICEF se réserve le droit de résilier le contrat et/ou de retenir tout ou partie du paiement si les règles et règlements concernant la confidentialité, l’éthique et les procédures de l’UNICEF et des partenaires ne sont pas respectés, si la performance n’est pas satisfaisante ou si les travaux/livrables sont incomplets, non livrés ou ne respectent pas les délais. Les livrables resteront la propriété de l’UNICEF.

Le/la consultant/e doit respecter la confidentialité des informations traitées pendant la mission. Les documents et informations fournis ne doivent être utilisés que pour les tâches liées au présent contrat.

Remarques

Les personnes engagées dans le cadre d’un contrat de consultant individuel ne seront pas considérées comme des « membres du personnel » en vertu du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l’UNICEF et n’auront pas droit aux avantages qui y sont prévus. Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les Conditions Générales des Contrats pour les Services des Consultants et des Entrepreneurs Individuels. Les consultants et les entrepreneurs individuels sont responsables de déterminer leurs obligations fiscales et du paiement de toutes les taxes et / ou droits, conformément aux lois locales ou autres lois applicables
N'Djamena Chad

salary-criteria

Apply - CONSULTANT INTERNATIONAL POUR LA REVUE PROGRAMMATIQUE GENRE POUR... N'Djamena